Mon bilan final suite à ma formation longue du Journal Créatif®

Ca y est !!! Depuis le 5 juin 2022, je suis certifiée pour pouvoir « Animer et accompagner avec le Journal Créatif® ». J’ai reçu ce certificat avec une grande joie mais aussi la tristesse de cette aventure qui se termine. Je ne suis définitivement plus la même après cette formation. Je me suis enrichie d’un univers créatif qui était déjà là, en moi, qui ne demandait qu’à se révéler; le Journal Créatif® a été ce révélateur de moi-même. J’ai appris et j’apprends à me connaitre différemment au fil de mes pages à la manière d’une artiste qui converse avec ses productions et les transforme jusqu’à devenir une création à part entière. Je crée ma vie avec ce nouveau compagnon qui ne me quittera plus jamais. C’est à la fois un deuil de terminer mais un réconfort de savoir que je ne serai plus seule désormais.

Je souhaite garder une trace de ce moment où toute ma gratitude est encore ancrée dans mon coeur et me porte pour aller ailleurs.

Voilà donc ces quelques lignes qui résument mes apprentissages et ma transformation depuis janvier ; il fait suite à mon article bilan des premiers six mois.

Rythme pour une pratique courante

Ma pratique a été assez fluide après les six premiers mois de formation à ancrer une pratique régulière par nombres exercices et leçons proposés.

J’ai toujours eu une motivation à utiliser mon journal.  Ma pratique a été et est toujours très régulière, au moins 5 fois si ce n’est tous les jours. Je n’ai pas de problème à me trouver du temps, au contraire, il faut parfois que je lâche mon journal pour faire mes 15 min de sport que j’ai du mal à caser maintenant.

Je ne suis pas encore très organisée pour noter un sommaire ou classer mes différents supports de journal; ma logique m’échappe parfois mais je sais que comme moi, ma pratique va évoluer et mes nombreux cahiers vont s’adapter.

Le journal pour servir mes besoins

En synthèse je dirais que les six derniers mois m’ont permis de focaliser ma pratique du journal sur mes besoins

  • Avancer plus rapidement dans mon parcours de thérapie avec ma psychologue en déposant au fil de l’eau mes émotions, réflexions et en support à des séances EMDR par exemple.
  • Concevoir mes séances de journal ou d’art-thérapie en utilisant des cartes mentales ou des mandalas. Cela permet d’avoir une vision d’ensemble sur un cycle ou à l’intérieur d’une séance et de bien visualiser le fil rouge.
  • Tester tous les exercices proposés dans mon journal.
  • Faire des pages spontanées pour illustrer mes articles de blog.
  • Transformer des pages de décharge émotionnelle en pages type « art journal » pour servir mon besoin esthétique.
  • Continuer à être nourrie; j’ai fait le parcours « Chemin d’artistes » sur le site d’Anne-Marie. Découvrir des artistes de manière créative m’inspire aussi pour mes propositions.
  • Tester d’autres formats de journal, du cahier A3 jusqu’au post-it pour servir toutes les situations : terrasse de café, voyage, envie de plus grand à mettre sur chevalet (j’obtiens un format A2 quand j’utilise une double page de mon cahier A3)… 

Emue

Je suis émue à reparcourir mes journaux car c’est comme si je me rencontrais de nouveau ; je suis en empathie avec celle qui a réalisé ces pages, qui a mis ses doutes et ses pensées les plus intimes … et admirative de voir que les craintes ont été dépassées dans la vraie vie ; c’est cet aller et retour que je trouve le plus fort avec le journal finalement. C’est pour ça que je l’utilise car je sais que ça va impacter positivement ma vie en dehors du journal.    

BB artiste

Je me rends compte que je commence doucement mon travail d’artiste dans le journal; ça me sécurise par rapport à la toile. Voilà un exemple d’une page que je pourrais exposer si j’en avais l’occasion. 

C’est une nouvelle sécurité à tout niveau et un nouveau point d’appui dans ma vie. 

Conclusion sur la méthode

Je conclus que le journal créatif est un outil :

  • Qui transforme par la découverte de soi qu’il permet
  • A la portée de tous, et pour tous (je l’ai utilisé avec des personnes atteintes de troubles Alzheimer aussi)
  • Ressource de ressources, à la fois contenant et contenu 
  • Qui peut servir une infinité d’objectifs avec un continuum d’applications très large
  • Hyper versatile dans les formats d’usage : seule, derrière un écran, en présence, du post-it au paper board sur le mur en passant par le bac de sable ou encore la danse et l’argile, tout peut faire lien avec le journal   
  • Qui sert ma passion créative pour de trouver de nouvelles idées et me rencontrer en tant qu’artiste.  

Quand je pense à cette année de pratique je conclus que…

… j’ai eu une chance immense qu’Isabelle Chaumont, qui avait fait cette formation avant moi, m’en parle avec la passion qui est la sienne; passion qui a fait résonner quelque chose en moi, qui m’a poussée à cliquer et à m’inscrire au module découverte et à ne plus jamais vouloir faire sans.

… j’ai eu une chance immense de faire les deux formations, art-thérapie et Journal Créatif® en parallèle; elles se sont enrichies l’une l’autre et ont fait de mon parcours de reconversion un vrai bonheur dans le chaos.

… j’ai eu la chance de connaître les personnes formidables que sont Anne-Marie Jobin et son équipe, ainsi que toutes les personnes avec qui j’ai cheminé et qui comptent pour moi désormais.

Au niveau pro

Je vais poursuivre l’utilisation du journal pour concevoir et préparer mes séances. Je vais proposer l’outil du journal comme médium dans mes séances d’art-thérapie; je vais pouvoir l’utiliser seul ou combiné avec le bac de sable comme je l’ai testé en stage d’art-thérapie. Egalement pour accompagner des personnes en individuel : je leur offrirai un journal en début de cycle pour faire le lien entre deux séances d’art-thérapie.

Je vais utiliser toutes les techniques découvertes et pouvoir proposer des formats différents pour les séances d’art-thérapie. Je vais oser proposer des demi-journées ou des produits pré enregistrés en ligne car c’est ce qui a servi de déclencheur pour moi.

Les cartes ont aussi été une découverte; elles n’auraient pas eu le même impact si j’avais seulement fait ma formation d’art-thérapie qui utilise peu les cartes. J’ai acheté plusieurs boîtes qui m’ont servi à plusieurs reprises dans mes séances.  

Je suis entrain de faire l’introduction au Soulcollage® qui fait le lien entre collage personnel et pouvoir symbolique de la carte.

Mot de la fin

Si « on est ce qu’on garde », moi je garde toutes mes pages pour l’instant, elles me parlent, me racontent, sont comme un témoin de ma vie, comme si j’avais encore besoin de me dire, « si si c’est bien toi qui a fait tout ça … regarde c’est là, tu es incroyable ! Ne t’arrête pas en chemin même si la tâche est encore immense … »     

Mes pages me donnent envie de recommencer des pages … d’avancer … et je constate la richesse par rapport à ceux qui n’ont pas ce support, cette aide merveilleuse. Pour cela aussi j’ai envie de transmettre.  Le risque est de partir en croisade et de vouloir convaincre des gens qui n’auraient pas ce besoin d’expression, même si je vois bien comment ça pourrait les aider. Je dois réfréner ma « sauveuse » et ma « sacheuse ». Je peux déjà me contenter de proposer des activités en ligne, en direct ou pré enregistrées et en présentiel en fonction de ma sensibilité et de mon besoin.

Et enfin un immense merci pour tout, à vous toutes, pour cette formation super bien organisée, très efficiente pour moi, l’accompagnement bienveillant (l’art de maintenir le lien sans pression), ce cadre sécurisant (règles claires et utiles), cette générosité dans la transmission. Je m’appliquerai à poursuivre la transmission avec la même rigueur, simplicité, joie et passion.

Un petit Haïku pour un grand MERCI !!!!! 

Le temps du Journal  
Ma renaissance créative 
Moi reconnaissante


Explorez des articles en lien avec celui-ci dans les catégories :
, ,

6 réponses à “Mon bilan final suite à ma formation longue du Journal Créatif®”

  1. Anne,
    C’est un réel plaisir pour moi d’avoir pu contribuer à te faire découvrir cette formation du Journal Créatif d’Anne Marie Jobin qui nous ouvre cet incroyable chemin vers soi, à travers notre élan créatif.
    Mon journal est devenu une sorte de boussole, de repère, un espace bienveillant de création, d’expression, d’exploration, d’assimilation, de lâcher prise, de communication, de dialogue intérieur, d’accueil de l’instant présent, un espace d’unité et de connexion au plus vaste et à notre être intérieur.
    Cette formation a été pour moi le point de départ d’une nouvelle aventure de vie, avec un nouveau compagnon de route et un sentiment d’accomplissement et de réalisation qui me remplit de joie, d’énergie, de complétude et de gratitude. C’est un honneur pour moi d’avoir été reconnue par mes pairs et d’appartenir à cette magnifique communauté d’âmes où créativité, bienveillance, spiritualité et partage sont les maîtres mots.
    A ton tour tu as su formidablement te saisir de cet outil et je suis très heureuse de partager ce chemin avec toi. On sent à travers tes mots, toute la force de vie qu’il te procure aussi.
    Bienvenue dans cette belle aventure !
    Isabelle Chaumont

    • Wouah, merci Isabelle pour ce retour très riche de ton expérience. Oui de la force de vie, c’est bien cela 🤩
      Et c’est pas fini … à très bientôt pour partager un temps de Journal ou autres 😁 😘

Répondre à Isabelle Chaumont Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.